Jean Effel (1908-1982) - 1492-1939 : l'Amérique à son tour découvre le "Vieux monde"

Jean_Effelthématique Arts, Etats et pouvoir

Problématique Comment un artiste engagé utilise-t-il la caricature pour dénoncer les totalitarismes

vocabulaire specifique pour la caricature
analyser une caricature
methode analyse caricature
vocabulaire specifique pour la caricature 
analyse_caricature_Effel.pdf   (doc perso)

 

canard_enchaine_Jean_Effel_1939

Quelques définitions

- Pour Plantu, un dessinateur de presse est un « journaliste qui écrit en images »
- Un dessin de presse est un commentaire de l'actualité, une œuvre de réflexion
- Une caricature est une représentation grotesque volontairement déformée de personnes ou d’évènements
- Le but ? juger de manière humoristique, dénoncer en se moquant, transmettre une opinion ou un jugement
- Utiliser la dérision et la provocation stimule l’esprit critique des lecteurs.

Jean Effel

- études d'art, de philosophie et de poésie
- 1932 : signe ses premiers dessins de ses initiales, François Lejeune, dont il fait son pseudo
- homme engagé, il dessine essentiellement dans des journaux de gauche : Action, Messidor, L’Humanité (1936-65), Les Lettres françaises (1944-65), L’Humanité Dimanche (1948-80) La Vie ouvrière (1970-81) Le Canard enchaîné (1933-49), mais aussi dans des journaux de comme France-Soir (1944-75) ou L’Express (1957-65)
- 1935, 1946 et 1949 : séjourne en URSS
- proche du PCF et membre de la CGT
- militant antifasciste, pacifiste et anticolonialiste
- reçoit la médaille d’or du Conseil mondial de la Paix (1953) et le prix Lénine « pour le renforcement de la paix entre les peuples » (1968)

analyser une image (source : sesame.apses.org)

- il est souvent plus efficace de procéder en deux étapes pour ne rien négliger : d’abord décrire et ensuite interpréter (décrire + interpréter = analyser).
1) la description : connaître la règle des 5W =  Why  What  Who  When  Where
2) l'interprétation : comprendre les symboles du dessin afin de mettre à jour le message, la problématique du dessinateur : qu’a-t-il voulu dire, montrer ? Quel est son message ?
 

Principaux procédés humoristiques du dessin de presse et de la caricature

- Allégorie : représentation d’une idée, d’une notion abstraite par des personnages ou des symboles  
- Anachronisme : représentation dans une même scène de concepts, d’événements ou d’objets issus d’époques différentes, sans respecter la réalité historique
- Exagération : représentation disproportionnée d’une situation, d’un objet ou d’une partie de corps d’un personnage. Il peut s’agir d’une amplification ou d’une simplification à outrance
- Métaphore : mise en scène basée sur une comparaison suggérée, le comparant n’étant pas représenté
- Répétition - mimétisme de représentation dans un ou plusieurs dessins
- Stéréotype = cliché, lieu commun né d’une généralisation abusive et permettant d’identifier facilement un personnage

Analyse

Introduction

fiche technique    - titre L'Amérique à son tour découvre le " Vieux Monde ", dessin paru printemps ou début de l'été 1939 dans le  Canard enchaîné  (hebdo satirique de gauche, sortant le mercredi et acheté essentiellement par des lecteurs cultivés et de gauche)

- dessin en noir sur blanc, sans texte, juste quelques légendes

contexte              - les années qui précèdent la 2° guerre mondiale sont tendues et angoissantes pour beaucoup de gens : l'Italie et l'Allemagne sont gouvernées par des dictateurs qui manifestent un appétit de conquête inquiétant. Noter que l'Espagne de Franco restera neutre pendant la 2° guerre mondiale.

Description

- dessin très large - composition en frise  (référence à la tapisserie de Bayeux ?) et très riche en éléments (11 personnages + une foule d'accessoires)
- le trait est proche de celui des dessins animés et des BD de l'époque
- le décor extrêmement simplifié permet de concentrer l'attention sur les personnages

thème

Vus de l'Amérique, les dictateurs européens sont des " sauvages "  comme l'ont été les indiens vus d'Europe cinq cent ans plus tôt. C'est cet anachronisme qui fait tout le sel du dessin

les personnages          '' la tribu des indiens '' de gauche à droite
 

Hitler_Goebbels_Goering

- Roosevelt    né en 1882,  32° président  de 1933 à sa mort en 1945 (USA)
- Hitler        né en 1889,  chancelier du III° Reich de 1933 à sa mort en 1945  (All.)  le Führer
- Goebbels    né en 1897, ministre de la propagande de 1933 à sa mort en 1945 (All.)
- Goering    né en 1893, commandant en chef de la Luftwaffe de 1940 à la fin de la guerre (All.)
- Mussolini    né en 1883, président du Conseil de 1922 à 1943 (Ital.)    le Duce    
- Badoglio    né en 1871, maréchal (1935-36) chef d'état-major puis président du conseil 1943-1945) (Ital.)

 

Mussolini

- Franco        né en 1892, chef d'état et chef de gouvernement de 1939 à sa mort en 1975 (Esp.)   le Caudillo

                                   '' les prises de guerre '' de gauche à droite   

- la paysanne anonyme est la Tchéquie  (la Tchécoslovaquie),  pays envahi par Hitler en mars 1939
- Zog né en 1895, est le premier roi d'Albanie de 1928 à 1939. Le 7 avril 1939, ultimatum de Mussolini puis bombardement. Le pays est envahi par 40000 soldats italiens et  l’Albanie avec son armée de 4500 soldats se rend. Le 8 avril 1939, Zog part en exi.
- le Negus Haïlé Sélassié né en 1892, est le dernier empereur d'Ethiopie  de 1928 à 1936 puis de 1941 jusqu'à son assassinat en 1975.
- Dolores Ibárruri née en 1895, est une femme politique espagnole, députée pendant la guerre civile (1936 - 1° avril 1939). Elle se réfugie en URSS à la victoire de Franco; secrétaire générale du Parti communiste espagnol (PCE) entre 1942 et 1960, meurt en 1989.

le vocabulaire

dans le titre : la référence à la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb, " Vieux Monde "  désignant l'Europe par analogie au " Nouveau Monde "

Roosevelt

dans le dessin :
- Santa Maria : un des bateaux de Christophe Colomb
- la prairie : lieu d'habitation des indiens
totem  : animal vénéré et sculpté sur un tronc d'arbre fiché dans le sol ; ici, la croix gammée
    clan de l'aigle qui s'enroue, symbole de l'All.
    tribu de la louve à rallonge, symbole de l'Ital.
    clan du taureau en prières, animal vénéré en Esp.
- sachem  :  grand chef  
- tipi : tente conique des indiens, habitants les grandes plaines
- coiffe en plumes réservée au chef indien

les actions (qui fait quoi et de quelle façon)
 

Franco

- le clan de l'aigle qui s'enroue, armé de tomahawks, cerne le totem où est attachée la Tchéquie, leur prise de guerre. Ravis (voir leurs sourires), ils entament la danse du scalp
Le fait d'être trois représentants et d'apparaître les premiers sur le dessin indique leur pouvoir et leur puissance
- la tribu de la louve à rallonge : l'inquiétant et féroce Mussolini a déjà scalpé le Roi Zog, attaché et impuissant.
Badoglio a l'air très heureux de pendre le Negus après l'annexion de l'Ethiopie
- le tout petit clan du taureau en prières montre un air déçu car sa proie lui a en fait échappé.
- Bien regarder leur relation les uns par rapport aux autres : personne ne regarde personne, chacun s'occupe de ses affaires

les vêtements et les attitudes

ils ont une grande importance

Badoglio

- Roosevelt en civil, sans armes, arbore grand sourire joyeux. Le petit doigt en l'air, il se contente d'observer et n'a pas l'intention de descendre du bateau (rappel de la neutralité à laquelle les Américains étaient très attachés en 39)
- Hitler, Goebbels, Goering, Mussolini.... ont tous le même uniforme, les mêmes bottes noires luisantes. Leur air guerrier et joyeux annonce la guerre prochaine
Sans défenses et impuissants, les victimes s'apprêtent à subir leur sort cruel
- La jeune tchèque, avec son foulard, ses sabots, ses bas en laine rayés et son tablier est le symbole des civils sans défense; Par ses vêtements, elle donne uneimage (fausse) d'un peuple qui serait resté figé au XIX°
- Le roi Zog, malgré son uniforme et ses bottes n'est pas de taille à se défendre. C'est pourquoi il a la taille d'un enfant.
- Hailé Sélassié porte un vêtement entièrement blanc (considéré comme typiquement africain ?) Ses bras sont cachés sous cet habit dans lequel il disparaît ; considéré comme un sauvage, il n'a même pas de chaussures
- Dolores Ibarruri ressemble terriblement à Olive, la fiancée de Popeye

le dessin
trait net et souple, rehaussé d’aplats noirs  (surface de couleur uniforme, de même nuance et même puissance)
style optimiste, un peu enfantin avec sa ponctuation d’éléments poétiques (marguerite, oiseaux, poisson, canard)

Brigands_Goering_Mussolini- Goeing et Mussolini ressemblent un peu au brigands de Georges Grosz (1921)

 

 

Réflexions

- Pourquoi établir une comparaison entre les régimes totalitaires européens et une tribu indienne ?
- On dirait que la justification sous-jacente est Indiens = primitifs sanguinaires. Mettre des  tomahaws dans les mains de gens qui étaient des partisans de l'extermination industrielle, est-ce que ce n'est pas à la fois insultant pour les Indiens et trop gentil pour les nazis ?

- On peut penser qu'au moment de la parution du dessin, la guerre n'ayant pas encore commené, personne ne pouvait imaginer le plus grand génocide de tous les temps.

- " Je crois au pouvoir du rire et des larmes comme antidote de la haine et de la terreur " . Cette citation illustre ce qu'a voulu démontrer Chaplin dans Le Dictateur. Cependant en faisant son film, celui-ci ne connaissait pas les camps de concentration et d'extermination. Il a affirmé ensuite que le dictateur n'aurait pas été réalisable s'il avait eu
connaissance de cela : " Si j'avais su l'horreur réelle des camps de concentration allemands, je n'aurai pu réaliser le dictateur; je n'aurais pu faire un jeu de la folie homicide des nazis ".

- De même, la vérité historique sur les rapports Européens/Indiens n'était pas forcément connue en 39.  Les western montraient toujours de féroces Sioux ou Apaches scalpant et tuant leurs victimes.

autres caricatures

 

semaine_de_l_absent

aout_septembre_1944_petain_laval

diner_de_Gaulle

tapisserie_de_Baden_Bayeux

1944 30 decembre France_Soir Dessin de Jean Effel De Gaulle Mon Grand