EisensteinThématique : Arts, Etats et pouvoir / L'oeuvre d'art et le pouvoir

Problématique : Comment un artiste se met-il au service du pouvoir

 Regards sur un cinéma, moyen de propagande et d'éducation d'un peuple majoritairement illettré. C'est un exemple parfait de réécriture de l'Histoire.

 

affiche_Octobre

Octobre_Analyse_1.pdf
Octobre_Analyse_2.pdf
Octobre_Analyse_3.pdf
Octobre_Analyse_4.pdf

 Eisenstein (1898-1948)

" L'importance du cinéma soviétique est très grande, et pas seulement chez nous. A l'étranger, il n'existe que peu de livres avec un contenu communiste. Et nos livres sont rarement connus car  peu de gens lisent le russe. Mais on regarde nos films avec attention et chacun peut les comprendre. Vous autres cinéastes, vous n'avez aucune idée de la responsabilité qui repose entre vos mains. Considérez avec la plus grande attention chaque action, chaque parole de vos héros. Pour bien comprendre cela, il est nécessaire de connaître le marxisme. "  Staline (1939)

statue_tsar" La Révolution m'a donné ce que j'ai de plus cher dans la vie ; elle a fait de moi un artiste et si la Révolution m'a conduit à l'art, l'art, à son tour, m'a entraîné tout entier dans la Révolution. Notre art doit être fondé sur le communisme. " Eisentein (Mémoires)

" Le cinéma est pour nous, de tous les arts, le plus important. " Lénine (1919)

" Quand nos hameaux auront des cinémas, nous serons prêts à achever la construction du socialisme ". Trotski (1924)

 

Octobre 1927 (début)

Octobre (fin)

le réalisme socialiste en peinture

Au début des années 1920, des protestations s’élèvent contre les expériences de l’avant garde. Une nouvelle génération d'artistes formés sous le régime soviétique créent l’association des peintres révolutionnaires.
A partir de 1928, artistes et intellectuels ont pour obligation de se mettre au service du régime stalinien. L’art est bientôt subordonné malgré lui à la réalité sociopolitique. L’architecture et l’art soviétique doivent en effet répondre aux exigences précises de la collectivisation et se limitent à une monumentalité officielle.
Dans le domaine des arts figuratifs, la description de la réalité quotidienne et des valeurs du peuple soviétique est le seul mode d’expression autorisé par l’association des artistes de la révolution. La peinture devient instrument de propagande.

« Notre devoir de citoyen devant l’humanité est de fixer documentairement et artistiquement les grands moments de l’histoire dans son élan révolutionnaire. Nous devons maintenant, dans les formes monumentales du style héroïque du réalisme, exprimer nos émotions artistiques ; reflet de la vie de l’Armée rouge, la vie des ouvriers et des paysans, représenter les dirigeants de la Révolution et les héros du travail. »
citation   ladillettante.com

 

Pimenov_En_avant_pour_industrie_lourde_1927

 Pimenov En avant pour une industrialisation lourde (1927)