Haskinthématique Arts, Etats et pouvoir

Problématique Comment le cinéma vit-il la guerre froide

dvdclassik.com
arte.tv
wikipedia
jbergami.chez.com
toutlecine.com
navetoncinema.canalblog.com

un lien pour voir le film en entier filmvf.net

 

1954 - Oscar des Meilleurs effets spéciaux
        - Hugo Award du Meilleur film
        - Golden Reel Award du Meilleur son

affiche_francaise

contexte  (source :  klassroom.blogspot.fr)

" A la fin des années 1940, le cinéma hollywoodien est marqué par une forte propagande antisoviétique. Contrairement à ce qui se passe en URSS, cette propagande n'est pas imposée par le pouvoir. Mais elle est appuyée par les pouvoirs publics (notamment la Commission des activités antiaméricaines, créée en 1938 pour lutter contre l'influence nazie et réactivée dès 1947 dans le cadre de la lutte contre le communisme). Elle est relayée par les grands producteurs d'Hollywood (Harry Cohn, Louis B. Mayer, Sam Goldwyn ou Jack Warner) qui y voient une opportune manifestation de patriotisme autant qu'une bonne affaire commerciale. Les films ainsi produits vont rencontrer un public angoissé par l’émergence du communisme qui a besoin d'exorciser ses peurs sur un écran de cinéma. "

 Parallèlement, une véritable chasse aux sorcières va avoir lieu dans tous les milieux :  artistes, fonctionnaires, enseignants, tout le monde est concerné. C'est le maccarthysme

dinosoria.com

 

 

synopsis (source : cinemafantastique.net)

" Été 1954. Une météorite s’écrase près de la petite localité de Linda Rosa en Californie provoquant un début de feu de forêt. Une fois l'incendie circonscrit, le shérif de la ville fait quérir le Dr Forrester, brillant astronome et physicien nucléaire qui passe ses vacances à 20 km de là, pour connaître son avis. Arrivé sur place, le scientifique constate que le corps céleste est encore trop chaud pour être examiné, et qu'il est de plus radioactif. Le shérif décide alors de renvoyer les badauds et ne laisse que trois hommes près du cratère pour prévenir tout nouvel incendie. Restées seules, les trois vigies se retrouvent bientôt confrontées à « l'œil mécanique » qui sort de la météorite. Comme ils tentent d'entrer en communication, ils sont désintégrés par un rayon mortel. L'invasion de la Terre a commencé..."

les sources

affiche_americaineH

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1) 1898 : la guerre des mondes, livre de H.G.Wells
2) 1938 : la guerre des mondes, émission de radio d'Orson Welles

" Orson Welles qui, le 30 Octobre 1938, présenta sur CBS - ce qui sera la plus célèbre émission de l’histoire de la radio - une adaptation de La Guerre des Mondes où le présentateur annonce l’arrivée imminente des martiens sur Terre. Nombreux sont les auditeurs qui se laisseront "berner" et croiront ce jour-là que la Terre et Mars sont en guerre, d’où un vent de panique qui s’en suivra. Ce coup de maître permettra au jeune prodige d’à peine 25 ans d’avoir carte blanche et le contrôle absolu de son premier film, Citizen Kane, qui sortira aux Etats-Unis en 1941."

machines_de_guerreEn vrac

les couleurs :
- des petits hommes (verts) quittent leur planète (rouge) pour envahir notre planète (bleue) 
- leurs armes sont toujours filmées de nuit (clarté bleutée avec des lueurs rougeâtres et verdâtres)
le design :
- les engins extra-terrestres ont des courbes fluides et élégantes et sont particulièrement réussis
les bruitages :
- inquiétant à souhait lorsque les machines guerre entrent en action. Les spectateurs des années 50 n'étant pas encore saturés de films de ce genre, l'angoisse était garantie.
réflexions générales :
- les Etats-Unis ont peur d'un retard technologique et militaire face à l'URSS (surtout en matière spatiale et nucléaire). - l'importance donnée à la religion (scène de la désintégration du prêtre par le rayon mortel) permet de faire comprendre l'immoralité et le manque de valeurs des envahisseurs.
- même si les extra-terrestres ne sont jamais associés aux communistes, le message est très clair (dans ce film, l'URSS est le seul pays à ne pas être touché par l'invasion des extra-terrestres).

Tourné durant la Guerre froide, ce film peut être vu comme un véritable film de guerre dépeignant de façon aussi réaliste que possible les détails d'une invasion : « Byron Haskin reconnu que le film était un film de guerre même sans martiens : "si la Russie et les Etats-Unis avaient débuté les hostilités, vous pourriez avoir substitué l'invasion russe et obtenu un fichu film de guerre" ». Le film est aussi l'un des rares à montrer une véritable invasion par une armée extraterrestre, et des images d'archives, notamment celles de la Seconde Guerre mondiale, sont utilisées pour montrer la destruction et l'invasion de la planète entière, avec des armées de toutes les nations se joignant ensemble pour combattre les envahisseurs.