U2 Thématique : Arts, Etats et pouvoir / sous-thématique : l'oeuvre d'art et la mémoire - l'oeuvre d'art engagée

Problématique : comment la chanson témoigne-t-elle des conflits du XX°

  05_Sunday_bloody_sunday.pdf
  Traduction_Sunday_bloody_sunday.pdf

le groupe U2 (fondé en 1976 à Dublin)

Depuis le milieu des années 1980, il défend la cause des droits de l'homme.
Bono, le chanteur charismatique et engagé :
- a été en lice pour le Prix Nobel de la paix en 2003 et en 2005
- fait la promotion d'Amnesty International lors de ses concerts et le groupe devient « ambassadeur de conscience » de l'organisation en 2004
- 2005, Bono est nommé « Personnalité de l'année 2005 » par le Time Magazine pour son combat en faveur de l'Afrique
- 2008, il se voit décerner le titre d'« Homme de la paix » par le maire de Paris.
- 2013, Il est nommé Commandeur de l'ordre des arts et des lettres par la ministre de la culture française, Aurélie Filippetti

le contexte

En 1982, le grave conflit qui oppose l'Irlande du Nord (indépendantiste) et la Grande-Bretagne dure déjà depuis plus de vingt ans. Les attentats de l'IRA (Armée Républicaine Iralndaise) et la répression des soldats britanniques ont fait des centaines de morts et des milliers de blessés. Bono, leader du groupe U2 et citoyen de l'Eire (Irlande indépendante), nous rappelle un drame sanglant qui a eu lieu lorsqu'il avait douze ans.

Ei-map-fr

 histoire simplifiée du conflit appelé aussi " les Troubles "

En 1921, l’Irlande est partagée en deux entités :

- L’Irlande du Sud (Eire, capitale Dublin) indépendante depuis 1937
- L’Irlande du Nord (capitale Belfast) province britannique dans laquelle les citoyens catholiques sont considérés comme des citoyens de seconde zone.
- années 1960 : début du conflit avec revendication des mêmes droits que les protestants
- fin : entre 1997 et 2007 selon les interprétations
- victimes : environ 3 500 morts et40 000 blessés
- Des murs vont séparer les quartiers catholiques et protestants
- Beaucoup d'habitants réalisent des fresques murales sur leurs maisons
- L'accord de paix dit du Vendredi Saint (30 avril 1998) conduit au partage du pouvoir entre protestants et catholiques dans la province britannique semi-autonome, mais des violences sporadiques se produisent encore.

- lire l'article David Cameron endosse les fautes du Bloody Sunday

- visiter absolument cette page très détaillée sur Londonderry, ville dans laquelle a eu  lieu ce bloody sunday

droits-civils-mural-derry-1024x768veste-musee-free-derry-1024x768

 

 

 

 

 

 

 

monument-bloody-sunday

fresques loyalistes (protestants fidèles à la GB)

CarrickfergusDrumcreeNewtownabbey

parade_Belfast

 

fresques républicaines (catholiques)

Collusion_is_not_an_illusionSpringhillAn_gorta_MorTime_for_Peace

 

Dimanche sanglant

- Londonderry , 30 janvier 1972 : tuerie sanglante lors de la marche organisée par l'Association nord-irlandaise pour les droits civiques. Les responsables, des soldats du 1° Régiment de parachutistes anglais, ont quelquefois tiré dans le dos des manifestants, dont certains n'avaient que dix-sept ans.

Bloody_Sunday1972 wikipedia

guide-irlande

quoi-info

 

 

 
 
 

 

bloody_sunday1